Retour en haut

Consultez votre dentiste à Jonquière pour une bonne santé buccale!

La clinique dentaire, Dentistes au Carré, vous souhaite la bienvenue ainsi qu'aux nouveaux patients.

Vous habitez Saguenay, Chicoutimi, Arvida, Jonquière, La Baie, Chicoutimi Nord… n'hésitez pas à communiquer avec nous pour plus de renseignements.

Chirurgie dentaire

Extraction

L’extraction dentaire est l’enlèvement d’une dent. Plusieurs raisons peuvent y mener. La principale est la carie dentaire profonde qui a détruit une grande partie de la dent ou infectée celle-ci. Il arrive souvent qu’on ne puisse rien faire sauf l’extraire et prévoir la remplacer. Nous prônons toujours la restauration ou le traitement de canal avant d’extraire une dent ; c’est pourquoi une analyse complète avec radiographies pourra confirmer si l’extraction est favorable dans votre cas. La maladie de gencive (parodontite) avec dent douloureuse et mobile s’avère parfois être une autre bonne raison d’extraire une dent. Lors de certaines malpositions dentaires chez l’enfant, il peut être avantageux de procéder également à l’ablation de certaines dents. Votre dentiste saura vous conseiller par la suite pour le remplacement des dents.

Les dents de sagesses

Souvent appelées 3e molaire, l’éruption de celles-ci se fait habituellement entre 16 et 25 ans. Nous en possédons en général quatre mais certaines personnes en ont moins ou même aucune. L’extraction préventive n’est pas automatique. Bien qu’elles soient la majorité du temps dans une malposition, dans certaines situations elles éruptent de la bonne façon ce qui permet de les laisser en place. Quand la dent est sortie, mais pas en bonne position, elle sera généralement très difficile à nettoyer et donc susceptible à la carie ou à une infection. Ces dents ont tendance également à pousser vers la joue ce qui provoque parfois des morsures. Dans ces derniers cas l’extraction est souvent conseillée.

Les suites opératoires d'une extraction peuvent être marquées par des douleurs, un œdème localisé ainsi que par une limitation de l'ouverture buccale. Il peut y avoir certains risques comme alvéolite, infection, saignement prolongé, communication sinusale et paresthésie. En général, la douleur peut dépendre du niveau de croissance des dents, de la formation des dents, de la santé du patient, de la présence d'infections et de l'âge. Votre dentiste vous prescrira analgésiques et/ou antibiotiques au besoin et vous expliquera les procédures et risques par rapport à votre situation.


Greffe de gencive

La greffe gingivale redonne de l'épaisseur et de la hauteur à la gencive affaiblie. Elle est faite dans la majorité des cas lorsqu’il y a présence d’une récession (déchaussement) de la gencive. Dénudées, les racines sont en effet plus vulnérables aux caries, à l’hypersensibilité et la solidité de la dent peut parfois même être compromise.

La greffe de gencive consiste à prélever un morceau de gencive (greffon) au palais (site donneur), pour aller le déposer à l’endroit voulu au niveau des récessions (site receveur). Elle a lieu sous anesthésie locale et ne nécessite généralement pas d'arrêt de travail. L'intervention se déroule en trois grandes étapes : la préparation du site receveur, le prélèvement du greffon et sa suture au niveau du site. Il y a plusieurs types de greffe. Votre dentiste pourra vous expliquer en détails la meilleure solution qui s’offre à vous.